Les trigrammes

Les TRIGRAMMES sont des signes taoïstes nés du mariage entre le Yin – – (trait discontinu) et le Yang — (trait plein).

En les associant sur trois niveaux (tri) nous obtenons huit possibilités.

Tri

Il existe deux ordres de présentation des huit trigrammes, celui de Fuxi, appelé « succession du ciel antérieur », et celui du roi Wen, appelé « succession du ciel postérieur ».

L’ordre de Fo-Hi est le suivant (le Nord est en bas) :

  • Nord=Terre, Nord-Est=Foudre, Est=Feu, Sud-Est=Lac, Sud=Ciel, Sud-Ouest=Vent,

Ouest=Eau et Nord-Ouest=Montagne.

 

L’ordre du roi Wen est le suivant (le Nord est en bas) :

  • Nord=Eau, Nord-Est=Montagne, Est=Foudre, Sud-Est=Vent, Sud=Feu,

Sud-Ouest=Terre, Ouest=Lac et Nord-Ouest=Ciel.

La solution qui permet le passage d’un ordre à un autre est appelée clé de Min Tou Men Fou, du nom d’un érudit chinois réfugié au Tibet après la révolution culturelle.

Cette solution est connue sous la forme du texte suivant :

  • Le roi se rend au nord-ouest
  • La reine se rend au sud-ouest
  • Le nouveau sud va au nord-est
  • Le nouveau nord va au sud-est
  • Les axes de la croix finale échangent leurs positions

tri-ken

Les termes « antérieur » et « postérieur » se rapportent en fait à deux états différents du monde, de l’énergie, de la conscience, l’un (antérieur) devant nécessairement précéder l’autre (postérieur).

Ce qui nous donne, en partant de l’ordre de Fo-Hi :

  • Le Ciel se rend au nord-ouest
  • La Terre se rend au sud-ouest
  • La Montagne va au nord-est
  • Le Vent va au sud-est
  • Le Lac et la Foudre échangent contre le Feu et l’Eau.

 

Description de chaque trigramme

Trigramme Sinogramme Pinyin   Image naturelle Qualités Autres images
qián le Ciel
Créativité, force,
initiative
Le créateur, le cheval (bon, vieux, maigre, sauvage), le père, la tête, le rond, le prince, le jade, le métal, le froid le glace, le rouge sombre, un fruit…
kūn La Terre
Disponibilité, adaptabilité,
accueil, don de soi
Le réceptif, la vache, la mère, le ventre, une étoffe, un chaudron, l’économie, l’égalité, le veau avec la vache, un grand char, la multitude, le tronc, le sol noir parmi les autres…
zhèn Le Tonnerre
Impulsion, mise en route,
secousse
L’éveilleur, le dragon, le fils ainé, le pied, jaune sombre, une grande rue, un roseau ou un jonc…
xùn Le Vent, le Bois
Pénétration, soumission,
intériorisation
Le doux, le coq, la fille aînée, les cuisses, le corbeau, le travail, le blanc, le long, le haut, l’indécis…
Le Feu
Clarté, lucidité,
vivacité, éclat
Ce qui s’attache, le faisant, le fille cadette, l’œil, le brillant, la cuirasse et le casque, la lance et les armes, la sècheresse, la tortue, le crabe, l’escargot, l’arbre desséché dans sa partie haute…
kǎn L’Eau
Profondeur, endurance,
peur
L’insondable, le porc, le fils cadet, l’oreille, les fosses, les pièges, l’arc et la flèche, le sang, le rouge, la lune, le bois ferme avec beaucoup de marques…
gèn La Montagne
Rigueur, cohésion,
calme, solidité
L’immobilisation, le chien, la main, le 3e/le plus jeune fils, le chemin détourné, les pierres, les portes, les fruits, les semences, le bois ferme et noueux…
duì La Brume
Aptitude à l’expression et à la communication,
joie, légèreté
Le joyeux, le mouton, la 3e/la plus jeune fille, la bouche (& la langue), la magicienne, écraser briser en morceau, la voisine, le sol dur et salé…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*